Bougainvillier en pot : guide complet d’entretien

Par Aurélie Moreau , le 26 février 2024 , mis à jour le 26 février 2024 — tous - 3 minutes de lecture
Bougainvillier en pot : guide complet d'entretien

Les bougainvilliers, avec leurs floraisons éclatantes et couleurs chatoyantes, occupent une place de choix dans l’arsenal du décorateur d’extérieur. Ils apportent non seulement une touche de couleur vivante à chaque coin de jardin ou de terrasse, mais créent également un véritable spectacle visuel quand ils grimpent avec élégance sur un treillis ou contre un mur.

Soigner un bougainvillier en pot

Maintenir la beauté des bougainvilliers en pot demande un peu d’expertise et surtout une attention constante. La réussite de cet entretien passe par une régulation de l’irrigation : en été, ces plantes réclament des arrosages abondants, mais sans pour autant laisser le sol gorgé d’eau. En hiver, on espacera les arrosages pour garder le substrat à peine humide, à l’image de la patience d’un pâtissier qui équilibre ses ingrédients pour obtenir la recette parfaite.

L’engrais pour plantes fleuries est un facteur clé de la floraison. D’avril à septembre, un apport bimensuel stimulera le développement des bractées colorées qui sont souvent confondues avec les fleurs.

Côté température, le bougainvillier est certes tropical, mais il ne tolère pas le gel. Cela implique la mise à l’abri des pots dès lors que le mercure chute en dessous de 8°C, souvent dans une serre ou un jardin d’hiver lumineux où l’on a plaisir à s’adonner à la lecture ou à la pâtisserie, créant des douceurs dans un décor floral.

Sélection des variétés de bougainvilliers adaptées à la culture en pot

Lorsqu’il est question de choisir les bonnes variétés pour la culture en pot, l’objectif est de privilégier la rusticité et la dimension compacte afin de faciliter la gestion de l’espace et l’hivernage. Des exemplaires comme ‘Pixie’ ou ‘Mini Thaï’ sont ainsi recommandés pour leur port adapté à une vie en bacs et leur résistance relative au froid. Les variétés aux teintes vives tels que ‘Sanderiana’ ou ‘Barbara Karst’ apporteront une richesse chromatique indéniable.

A lire également : Optimisation de terreau : quel substrat pour un palmier ?

L’art de la taille et du rempotage

Comme lorsqu’on cherche à donner un nouveau souffle à un intérieur en réarrangeant le mobilier ou en ajoutant une touche de couleur sur un mur, tailler son bougainvillier permet de revitaliser la plante et de stimuler une floraison plus généreuse. Effectuée en fin d’hiver, juste avant le redémarrage de la végétation, cette taille d’entretien consiste à raccourcir les tiges trop longues et à éliminer le bois mort.

Le rempotage ayant lieu tous les deux ans, de préférence au printemps, revitalise le substrat et donne à la plante l’espace nécessaire pour poursuivre sa croissance. On choisira un pot un peu plus large que le précédent, assurant ainsi une marge de croissance.

Maintenant, envisageons le tableau des tâches pour organiser les soins de nos bougainvilliers en pot :

Saison Arrosage Engrais Temperature Remarques
Printemps-Été Régulier, plus abondant Bimensuel Supérieure à 15°C Favoriser l’exposition au soleil
Automne-Hiver Modéré Arrêt des apports Entre 5°C et 15°C Protéger du gel, possibilité de rentrer la plante

Tandis que les créations culinaires réclament un équilibre précis des saveurs, il en va de même pour l’entretien des bougainvilliers en pot, où l’obeissance à ces consignes est la clé d’un spectacle florifère garanti.

Aurélie Moreau

Coucou ! Moi, c'est Aurélie. Jeune diplômée en cosmétologie, je suis fascinée par tout ce qui touche à la beauté. J'adore tester et partager mes découvertes en matière de soins et maquillage. Les weekends, je m'évade souvent en montagne pour me ressourcer.

Voir les publications de l'auteur