Concert privé : les astuces pour bien le réussir

Concert privé : les astuces pour bien le réussir

Organiser un concert privé est la garantie d’un moment convivial et dont vos invités se souviendront longtemps. Il n’est cependant pas toujours facile d’organiser ce genre d’événement, que l’on soit un particulier, une association ou un professionnel. Voici quelques éléments qui pourront vous guider dans votre démarche et faciliter son organisation.

En amont de votre concert

Que vous choisissiez d’organiser un concert privé dans une salle dédiée ou à votre domicile, sachez que des démarches administratives sont nécessaires. Il faut en effet obtenir une autorisation délivrée par la mairie de la commune où l’événement aura lieu. Une demande d’autorisation doit donc être réalisée un mois avant la date du concert. N’oubliez pas non plus de le déclarer auprès de la Direction Régionale des Affaires Culturelles.

Afin d’éviter que votre concert privé ne soit perturbé parce que les voisins ont appelé la gendarmerie, prenez les devants et avertissez tout le monde, ne serait-ce que par courtoisie. Précisez bien l’horaire auquel la fin du concert est prévue.

Le choix du groupe

Si vous hésitez entre plusieurs groupes, peut-être que Janis Media pourra vous aiguiller dans votre choix. Prenez également le temps de comparer les prix de plusieurs artistes et demandez éventuellement une réduction en les mettant en concurrence.

Une fois le groupe validé, vous pourrez lancer les invitations. Plutôt que de les envoyer par mail, privilégiez des invitations originales en version papier. Vos invités pourront ainsi les conserver et cela leur fera un souvenir de la soirée. Faites aussi attention à vos billets, car ils doivent obligatoirement comporter trois parties distinctes, à savoir la souche, la partie contrôle et la partie public.

Le jour du concert

Un des points les plus importants si vous organisez un concert reste la sécurité. Si vous avez loué une salle à cette occasion, prenez le temps de rédiger un contrat qui vous couvrira en cas de problèmes. Et si cela vous stresse, n’hésitez pas à passer par une société privée de sécurité ou une association qui prendra en charge toute cette partie.

Concert et alcool étant en général associés, mettez en place un système de covoiturage pour ramener les personnes ayant trop consommé pour conduire. Vous pourrez également faire appel à des associations comme Les Nez Rouges. Vous serez ainsi certains que tous vos invités rentreront tranquillement chez eux.

Prévoyez enfin un traiteur pour sustenter les personnes présentes. Pour cela, faites appel à un traiteur. Cela vous permettra de profiter de la soirée, surtout si elle se déroule chez vous, sans avoir à rester en cuisine trop longtemps.

Suite au concert privé

Voilà, votre concert privé est terminé, vos invités étaient conquis et vous demandent déjà quand le prochain aura lieu. Avant de penser à ça, faites le bilan de votre soirée. Établissez un bilan financier et veillez à rémunérer rapidement les artistes qui se sont déplacés. De même, il vous faudra régler des organismes sociaux comme la SACEM, la Société des Auteurs, Compositeurs et Éditeurs de Musique. Ne traînez pas, car vous avez dix jours pour lui transmettre votre déclaration de recettes.