7 odeurs de parfums et leur signification

7 odeurs de parfums et leur signification

Sentir bon toute la journée est une obligation pour de nombreuses personnes. Impossible donc pour elles de sortir sans se parfumer. Vous êtes convaincu qu’on ne choisit pas un parfum au hasard. Il faut tenir compte de la senteur qu’elle dégage et de sa personnalité pour faire le meilleur choix. Comment choisir le parfum qui nous convient en parfumerie ? Quelles sont les familles olfactives et que révèlent-elles ?

Qu’est-ce qu’une famille olfactive ?

Lorsque vous faites vos courses dans une parfumerie ou sur un site spécialisé comme Les Parfums d’Uzège, vous faites face à une large gamme de produits. Faire le choix d’un parfum n’est pas toujours aisé, notamment si vous n’avez d’idée précise sur la famille olfactive qui convient à votre personnalité.

Il vous est surement déjà arrivé de sentir un parfum à l’odeur envoûtante que vous auriez bien voulu décrire en détail, mais dont vous n’arrivez pas à trouver les mots parfaits ? C’est tout à fait normal, car l’industrie de la parfumerie est immense et les ingrédients utilisés varient d’une formule à une autre. C’est pour cette raison que tous les parfums appartiennent à des familles.

La famille olfactive regroupe donc les parfums en fonction de leurs odeurs. Cette classification permet aux consommateurs de s’y retrouver facilement lorsqu’ils veulent faire leurs achats. Aujourd’hui, on compte 7 familles olfactives, qui sont décomposées en sous-familles.

les parfums, odeurs les significations

La famille boisée

Les odeurs de la famille boisée sont incontournables dans le domaine de la parfumerie. Depuis les débuts de la parfumerie contemporaine, il est très rare de concevoir un parfum sans inclure des notes boisées. Ces matières sont considérées comme la base des formules de parfums, car elles offrent la structure sur laquelle les autres notes du flacon s’appuieront pour être révélées.

Les odeurs boisées sont classées en plusieurs catégories :

  • humide,
  • sec,
  • ambré,
  • mousse,
  • résiné,
  • fumé.

Ces notes ont été réellement mises en valeur à la fin des années 50. Dès lors, leur utilisation s’est fortement démocratisée dans le domaine de la parfumerie masculine. Néanmoins, depuis les années 90, elles sont également utilisées dans la construction des parfums pour femmes.

Les matières les plus utilisées pour obtenir les odeurs « bois » sont le patchouli, le cèdre, le santal, la mousse de chêne, le vétiver et les bois ambrés.

La famille hespéridée

Cette famille regroupe les notes d’agrumes fraîches, dynamisantes et pétillantes comme le citron, l’orange, la bergamote, la mandarine, le pamplemousse, etc. Tous ces agrumes sont dotés d’une caractéristique commune : l’huile essentielle contenue dans leur zeste.

Les odeurs hespéridées sont largement utilisées dans la composition des produits de parfumerie comme les eaux de Cologne. Ces notes sont volatiles et éphémères. De ce fait, elles ne durent pas plus d’une heure ou deux. Cependant, elles apportent aux compositions parfumées une ouverture pétillante ainsi qu’un envol singulier.

La famille florale

Les notes de cette famille constituent le cœur de la parfumerie. Effectivement, les fleurs sont les ingrédients les plus utilisés dans cet univers. De plus, les fragrances fleuries composent en grande partie le marché féminin.

Les fleurs les plus travaillées dans l’imaginaire collectif sont le jasmin, la rose et la tubéreuse. Pourtant, il en existe d’autres qui dégagent également une senteur plaisante et qui sont moins connues comme le frangipanier ou le tiaré.

Les fleurs permettent aux parfums féminins d’avoir une grande puissance olfactive. De multiples variations peuvent être réalisées autour de ces matières, car certaines développent des notes poudrées, solaires, animales, fruitées, vertes, etc.

La famille fougère

C’est la famille olfactive la plus répandue dans l’industrie de la parfumerie après la famille boisée. La première composition ayant donné naissance à cette famille est de la fougère royale d’Houbigant en 1882. Ce parfum était construit autour des matières telles que la lavande, la mousse de chêne, le vétiver et la coumarine. Elle peut avoir de multiples variations, à condition que la composition de base soit respectée.

Il s’agit d’un accord exclusivement masculin, car il rappelle le rituel du rasage. La famille fougère a connu plusieurs tendances : hespéridée, cuirée, musquée et poudrée. Aujourd’hui, elle est plus ambrée et fruitée.

La famille orientale

La famille des parfums orientaux représente une véritable ode à la sensualité et à la chaleur. Il s’agit d’un accord où les matières comme la vanille et le patchouli sont à l’honneur. Pour offrir cette note piquante et voluptueuse, elles sont mélangées aux épices.

Les parfums de la famille orientale sont aujourd’hui utilisés par les femmes et les hommes pour les notes chaudes, rondes et sensuelles qu’ils procurent. Mieux encore, ces notes se marient aux autres facettes olfactives : fleurie, poudrée, boisée, verte, gourmande et épicée.

C’est la deuxième catégorie de senteurs chez les femmes après la famille florale et de la troisième chez les hommes après les boisés et les fougères.

La famille aromatique

Les plantes aromatiques sont des matières qui rentrent également dans la composition des parfums. Dans cette famille, on retrouve majoritairement les notes :

  • anisées,
  • citronnées,
  • camphrées,
  • lavandées.

Ces odeurs sont principalement présentes dans les eaux de toilette masculines et les parfums « version sport ». Toutefois, elles sont également présentes dans quelques compositions féminines.

La famille chyprée

Cette famille olfactive a vu le jour suite à une création de Françoise Coty en 1917. Cet accord est construit autour des notes telles que la rose, la bergamote, le jasmin, la mousse de chèvre, le ciste labdanum et le patchouli. Cette composition a connu un véritable succès à son époque et a favorisé la création de plusieurs parfums de caractère.

Dans la famille chyprée, on retrouve généralement les notes chyprées fleuries (mettant en avant les fleurs comme le jasmin) et les notes chyprées fruitées plus caractérisés par les odeurs gourmandes.

En définitive, chaque famille olfactive a des particulières qui la rendent unique. Cependant, il n’est pas rare qu’une catégorie emprunte des ingrédients à une autre pour donner des notes plus singulières à ses compositions.