Microblading qui ne tient pas : que faire ?

Microblading qui ne tient pas : que faire ?

Le microblading est une procédure qui permet de donner aux sourcils la forme et la couleur souhaitées. Cette technique est dérivée du maquillage permanent, mais elle insère des pigments sous la peau au niveau de l’épiderme pour obtenir ce look. Elle consiste à pratiquer de petites incisions à l’aide d’aiguilles afin que les particules de pigment s’enfoncent dans les follicules là où elles sont le plus nécessaires, pour vous donner ces sourcils luxuriants que nous voulons tous !

Les micro-aiguilles sont utilisées par des professionnels qui ont été formés à la précision de leurs mouvements pendant chaque procédure/session. Cela les rend beaucoup plus sûrs que d’autres méthodes.

 

Comment s’estompe le microblading ?

 

Le microblading est une excellente alternative au maquillage lourd ou le le tatouage des sourcils, surtout si vous avez des sourcils naturellement fournis. Il est également idéal pour les personnes qui souhaitent avoir plus de contrôle sur leur look final, car il leur permet de tracer le contour de chaque poil avec une précision et un soin qu’il est impossible d’obtenir en dessinant au crayon ou en remplissant les sourcils, loin s’en faut ! Le seul inconvénient pourrait être lié à un problème ; à savoir la rapidité avec laquelle cette forme s’estompe en fonction du type/coloration de votre peau (et parfois simplement de l’âge).

 

Quand est-ce que le microblading ne tient pas et quelles sont les raisons ?

 

Le microblading n’est pas la meilleure option pour tous les types de peau. Tout d’abord, il ne peut être pratiqué sur une peau déshydratée ou à la texture rugueuse, car ces types de peau ont plus de mal à adhérer à l’encre qu’à d’autres substances, ce qui se traduit par un placement qui, au mieux, n’a pas l’air naturel. Les poils fins peuvent également prendre un aspect glauque lorsqu’ils sont dessinés trop épais sur une zone sujette à l’amincissement dimensionnel, ce qui rend cette procédure peu attrayante, avant même de prendre en compte d’autres inconvénients tels que les cicatrices dues aux procédures de rasage utilisées pendant vos remises en beauté.

Une autre raison pour laquelle cette procédure ne fonctionne pas bien avec les peaux sèches ou de type séborrhéique est : les pigments ! Lorsque le pigment sèche sur le dessus et se brise en morceaux en raison de leur nature sensible, il est impossible que ces petites particules restent en place assez longtemps pour que quelqu’un puisse en voir un quelconque effet (et encore moins un effet convaincant). Ce type de procédure peut donc créer des frustrations chez les clients qui auraient voulu se faire faire les sourcils plus tôt que prévu, comme des jeunes mariés faisant une apparition à leur premier dîner officiel ! Cependant, il y a une autre raison : les pigments de la microlame ne collent pas bien chez les personnes dont les crèmes hydratantes contiennent des huiles de silicone comme l’huile d’argan, car ils sont trop glissants et glissent sur d’autres zones où nous ne voulons pas que la couleur apparaisse.

 

Conseil du jour : Comment faire du microblading

 

Cette petite astuce (Little idea) technique s’adresse à ceux qui font eux-mêmes leurs sourcils au microblading : il faut que l’encre soit profonde mais pas trop. Vous ne voulez pas d’incisions superficielles ou d’incisions qui donnent l’impression d’avoir été tracées au marqueur par quelqu’un qui ne sait pas ce qu’il fait, car tout votre dur labeur s’évanouira rapidement !