WlqEb5NJIP5AyJWzKtMo

Randonnée Chamonix : découvrez les 5 meilleures randonnées

Située dans une région transfrontalière entre la Suisse, la France et l’Italie, la vallée de Chamonix est dotée d’un parc naturel époustouflant. Cette vallée s’étendant sur près de 17 km, présente un paysage hors du commun digne d’un véritable champ de randonnées. Les collines et des plateaux y sont à couper de souffle. 

La vue panoramique prenable depuis son pic situé sur le majestueux Mont Blanc, permet de percevoir toute la splendeur de cette terre bénite pour les randonneurs. Lac Blanc, Balcon Nord, Aiguillette des Houches, montagne de Peclerey, lac Cornu et les lacs noirs sont là ses 5 sites de randonnées favorites.

Découvrez-en plus ici-bas sur ces terrains enneigés et ensoleillés.

Le lac Blanc

Des idées de voyages touristiques pareilles vous n’en aurez pas toujours l’occasion d’en rencontrer à tout moment. Le lac blanc, cette fabuleuse retenue d’eau qui en chaque saison de l’année ne manque pas de présenter ses charmes, possède un important circuit. 

 Il est situé à près de 2000 m d’altitude sur les massifs des Vosges dans la réserve nationale et naturelle des aiguilles rouges. Effectuer une randonnée autour de ce lac vous procurera un immense sentiment de liberté. En voici plus de détails sur ces caractéristiques.

Description

Le lac Blanc se trouve dans l’Alsace, une région qui retrace l’histoire de plusieurs évènements ayant marqué le devenir de tous les pays situés tout autour. Le lac est surplombé pour un important bloc de roche portant le nom de rocher Hans avec à son dessus la statue de la Vierge. 

En allant plus haut, vous retrouverez un chaos de pierre géant idéal pour s’exercer aux escalades. Il couvre également une superficie d’environ 29 ha pour un point le plus bas situé à 72 m du niveau de l’eau. Le lac blanc possède des chemins de promenade balisés par le club des Vosgiens.

Trois sentiers nationaux de grandes randonnées s’y rencontrent même d’ailleurs à savoir le GR 532, le GR 531 et le GR 5. En particulier, trois voies d’accès sont disponibles pour atteindre le lac. Vous avez le choix entre le sentier du col des Montets, le sentier de Tré-le-Champ et l’itinéraire de la Flégère. 

La plus rapide des trois est le sentier Tré-le–Champ et le plus facile à cause de la station de télécabine est l’itinéraire de la Flégère. Le circuit de randonnée du lac Blanc fait en toute une longueur comprise entre 8 et 9,5 km selon le chemin qui est emprunté.

Activités de loisirs.

Cette destination touristique magnifique, mais jonchée également de difficultés pour les débutants est très fréquentée en hiver comme en périodes ensoleillées. Le défi que propose ce camp de randonnée, c’est de rallier en moins de 5 heures les rives du lac Blanc depuis le pied du massif. Les plus tenaces réussissent à faire ce triomphe en 4 h de temps. 

À l’arrivée, la nature elle-même vous gratifie de ses merveilles, un paysage luxuriant à contempler. N’a-t-on pas d’ailleurs souvent l’habitude de dire qu’au bout du chemin se trouve un trésor ?  

Également, pour tous ceux qui aiment apporter donner des sensations fortes à leur aventure, des écoles de formation en escalade de blocs de glace existe durant l’hiver. Leur objectif, apprendre aux apprenants comment arriver au sommet des cascades de glace de plus de 100 mètres parfois apparaissant durant l’hiver.

Par la même occasion, vous pourriez aussi vous équiper de ski ou de raquettes pour descendre sur les flancs des collines recouverts de neige. Vos enfants eux aussi pourront s’amuser aux traineaux.  

Le Balcon du nord

Si vous êtes un habitué des randonnées et un véritable imbattable, l’architecte de la vallée de Chamonix, dame nature, ne vous a pas du tout oublié. En effet, le sentier de randonnée situé sur le Balcon Nord avec son dénivelé de plus de 400 m, est un parcours incontournable pour les durs à cuire. 

Description

Tel que son nom l’indique, le balcon du nord est un relief situé en plein cœur du Mont-Blanc. Il se trouve plus précisément sur le flanc nord de la vallée en mi-hauteur entre le plan de L’Aiguille et le Montenvers. Le parcourir permet donc de profiter d’une vue panoramique sur la vallée de Chamonix exclusivement sensationnelle. 

En plus, son parcours permet de découvrir l’une des plus importantes étendues de glace de France : la mer de Glace. Le point de départ de cette randonnée et son point d’arrivée sont reliés par des voies mécaniques. 

Comment rejoindre ce sentier du Balcon Nord ?

Si vous vous trouvez dans la commune de Chamonix-Mont-Blanc et que vous vouliez joindre ce site de randonnée, commencez par vous rendre à la gare du téléphérique. Elle est située à l’aiguille du midi. Pour cela, vous aurez le choix d’emprunter soit le transport en commun gratuit, ou une voiture privée à louer auprès d’un parking non loin situé.

L’arrêt se fera au premier intermédiaire entre l’Aiguille du midi et Chamonix. Ce petit parcours dans les hauteurs vous donnera déjà d’avoir un avant-goût de ce que vous réserve l’imprenable vue sur le long du Balcon du Nord. Les indications vont vous permettre facilement de rejoindre le refuge du plan de l’Aiguille, point de départ de la randonnée. 

La traversée du Balcon du Nord  

Comme dit précédemment, le Balcon du Nord est la géographie comprise entre le plan de l’aiguille de midi et le Montenvers. L’effort à réaliser, c’est celui de parcourir une descente sur environ 5,6 km en moins de 2 h 30 de temps. Le point de Départ, plan de midi, se trouve à 2 317 m d’altitude et le point d’arrivée Montenvers à 1 913 m.

Pour les plus téméraires, le défi est lancé à partir du pied du massif d’où ils doivent engager son ascension jusqu’à arriver sur le plan de L’Aiguille du midi. C’est alors une fois arrivé là, qu’ils devront avant d’affronter cette descente. En gros, un randonneur qui se livre à cet exercice doit faire en près de 8 h, une marche de 16,4 km, soit 5 h 30 min pour l’ascension. 

Votre randonnée débutera avec la traversée de la Tapia, une sorte de petite forêt d’arbustes, du bas des moraines des glaciers de blaitière, des charmoz, etc. Attention surtout de ne pas vous détourner de votre sentier de randonnée en suivant le chemin du plan du trois, ou des sentiers du pré. 

Une fois la zone traversée, vous tomberez si vous restez fidèle aux indications sur le flanc nord du massif où vous aurez toute l’occasion de percevoir les trésors de la vallée de Chamonix. C’est justement à cause de cette fabuleuse vue que cet endroit est baptisé le Balcon du Nord. 

Ensuite, la montée d’une série de lacets vous mènera vers le Signal de Forbes où vous gagnerez encore plus en vue panoramique. De là, vous percevrez mieux quelques sommets et aurez une vue imbattable sur la mer des glaces.

L’arrivée

À quelques mètres de la mer de Glace, votre aventure sur le balcon du nord prend fin. Votre point d’arrivée est le Montenvers. À ce niveau, le randonneur garde toujours une belle vue sur la nature. Il peut à partir de là percevoir l’Aiguille verte, les grandes Jorasses ou encore les drus. De là, vous pourriez engager votre grand retour pour Chamonix à partie du train à crémaillère si tel est votre volonté.

Montagne de Peclerey

À Chamonix, un autre grand défi se présente aux randonneurs. Il s’agit de la randonnée sur la montagne de Peclerey. Moins longue que les précédentes, ce beau parcours attire d’ailleurs très peu de randonneurs. Il convient donc pour les personnes qui aiment se rendre dans de vastes zones peu bondées pour faire leur belle promenade. 

Description

La montagne de Peclerey se situe entre le Glacier du Tour et d’Argentière. Il se présente comme une large terrasse depuis laquelle il est facile d’observer le grand Balcon Nord de Chamonix et le massif des Aiguilles Rouges. D’ailleurs, son toponyme signifierait rocher éboulé.

Long de 6,7 km, l’itinéraire de cette randonnée dessine une boucle qui aboutit à la Tête du Grand Chantet. Le parcours de cet itinéraire permet au randonneur tout au long de découvrir le glacier du Tour et la vallée de Chamonix.   Ce chemin de randonnée se montre également sans trop de grosses difficultés.

Le défi à relever

Le défi à relever pour ce tronçon de randonnée est de réussir en moins de 2 h 50 min, de parcourir son tracé. Avec un dénivelé cumulé à près de 650 m, le marcheur se doit de réaliser son ascension en maxi 1 h 30 et la descente en moins de 1 h 20 min. Un bon vent de motivation suffit à un baladeur novice pour remporter cet exploit.

Comment y accéder à la montagne de Peclerey ?

La montagne de Peclerey se gagne depuis la commune de Chamonix en rejoignant le village d’Argentière. Lorsque vous arrivez à sa sortie, vous devez emprunter la piste qui descend à la droite et qui mène vers Montroc et Tour. 

Ensuite, vous devez suivre la direction du hameau du planet et une fois arrivé au croisement du tunnel sous la voie ferrée, prenez la droite pour rejoindre ce groupe d’habitations. Vous pourrez enfin vous garer sur le parking situé le long de la prairie.

Indications pour la montée

Une fois que vous avez immobilisé votre véhicule, vous pouvez directement engager la montée. Pour ce faire, prenez la direction du Tour, si vous ne le connaissez pas, vous n’aurez qu’à vous servir des panneaux d’indications. Arrivé au croisement après quelques minutes de marche, ne vous troublez pas. Continuez simplement à suivre la direction du Tour. 

Votre parcours ne fera que commencer. À un certain niveau, vous verrez comme le niveau de sol descendre, laissant ainsi la possibilité de contempler le village de Tour dans le contrebas. En gardant toujours la direction de Tour à un troisième carrefour, vous finirez par atteindre une prochaine intersection. Prenez le chemin de droite tel qu’indiqué par le panneau portant « Peclerey ».

Sur ce chemin, vous rencontrez encore plus de forêts, une succession de lacets raides et une impressionnante vue du bas fond du glacier du Tour. Plus loin, vous allez atteindre un abri de pierre, vous serez à la Tête du Grand Chantet où vous pourrez célébrer votre parcours en observant la splendeur des Aiguilles Rouges. 

Descente 

Une fois toute la splendeur des Aiguilles rouges apprivoisée, continuer votre chemin en engageant la phase de descente. Pour cela, suivez le chemin qui se trouve face au Mont Blanc. Il vous mènera à la forêt du Grand Chantet en passant par une série de lacets descendants opposés à Argentière. La direction du Planet va vous permettre de rallier le parking. Et là, randonnée terminée.

Les aiguillettes des Houches

Après le lac Blanc, le Balcon Nord et les montagnes de Peclerey, déposez à présent nos valises au village des Houches pour une balade sur son sommet. 

Située dans la réserve naturelle de Carlaveyron, l’Aiguillette de Fourches cumule jusqu’à 2285 m d’altitude. Ce massif offre une sérieuse et belle promenade le long de son chemin balisé. Tout en admirant le manteau de blancheur du Mont Blanc, vous aurez la chance de côtoyer les animaux de la réserve. 

Description du parcours

S’étendant sur environ 9 km, son tracé décrit une boucle qui rencontre le parc de Merlet, les prairies de Carlaveryon et les chalets de Chailloux. La difficulté de ce tronçon est moyenne, pas véritablement de complications. 

Le point le plus bas de cette balade se trouve se trouve à 1520 m d’altitude, et le point le plus haut à 2285 m pour un dénivelé de près de 765 m. L’objectif pour cette randonnée est de réussir en moins de 5 h à atteindre le sommet de l’aiguillette des Houches, cheminer sa crête jusqu’au refuge Bel Lachat et arpenter la descente jusqu’au parking.

Comment y accéder ? Cette randonnée est située à environ 5 km de Chamonix au village des Houches par le parc Merlet.

La montée 

Votre balade autour de l’aiguillette des Houches commencera par le parc Merlet dès son entrée. Lancez votre chronomètre pour 2 h 30 min, temps réglementaire pour effectuer cette ascension.

Vous aurez donc à traverser la petite forêt en direction du refuge Bel Lachat. Après près d’un quart d’heure de marche, vous atteindrez la côte (1650 m). Vous pourriez déjà contempler la nature tout en remarquant à distance le sentier retour.

Une fois que vous aurez dépassé le torrent de Lappaz, vous ferez face à un sentier moins large susceptible de vous provoquer un peu de tournis. Mais pas de quoi avoir réellement peur. Au fur et à mesure que vous avancerez vous observerez la voie de plus en plus raidir dans un décor zigzag exceptionnel. Elle traverse le ravin des Vouillourds.

Une fois arrivé au refuge, vous n’aurez nul besoin que l’on demande de dévisager la vallée de Chamonix, tellement vous montre de la vue et spectaculaire. Par la suite, longer le chemin qui va à gauche en laissant la direction du Brévent comme l’indiquera le panneau.

Vous passerez ensuite par la prairie de Carlaveryon avant de vous retrouver au pied de l’Aiguillette du Brévent. Vous serez cloué par la verdure ensoleillée de la prairie si vous y passez à un moment idoine. Après c’est le tour du sommet du village : l’aiguillette des Houches. 

Là vous pourrez observer tout particulièrement autour de vous, l’Aiguille verte sur le Mont Joly, le massif des Aiguilles Rouges, la chaine de Fiz, le Mont Blanc et le téléphérique du Brévent. Vous pouvez si vous le voulez y prendre un temps de pause avant d’engager la descente.

La descente

C’est maintenant paré pour 1 h 30 min de descente. Redescendez par le petit sentier rocheux. Vous pourrez déjà en marchant, observer en contrebas le chemin conduisant au col de Bel achat. Vous aurez à le rejoindre en suivant juste les marques laissées là. Une fois que vous êtes arrivé au col, vous pourriez si le lac est gorgé d’eau vous rafraichir un tout petit peu le visage.

Suivez ensuite le GR5, un chemin plus large en direction de Merlet pour regagner le refuge. Chaines, mains courantes, marches et escaliers joncheront votre chemin. À une bonne distance, vous remarquerez le parc animalier. Vous pourrez alors arpenter le chemin de gauche pour rejoindre le sentier de l’aller et regagner le au parking. 

 

Le lac Cornu et les lacs noirs

Notre toute dernière escale concernant les randonnées Chamonix, le lac Cornu et les lacs noirs. Ces lacs se trouvent sur le massif des aiguilles rouges et vous promettent de très belles rencontres tout au long de votre parcours. Malheureusement vous devez vous abstenir d’emporter avec vous des maillots de bain à moins de supporter de l’eau froide.

Hissé dans les hauteurs du massif des Aiguilles rouges, le lac cornu est un lac glaciaire couvrant une superficie de 54 000 m². Il est plus précisément situé au pied de l’aiguille de la Charlanon à 2276 m d’altitude et sa forme laisse comprendre l’origine de son nom. 

Parlant des lacs noirs, il s’agit notamment de deux lacs cumulés à près de 2540 m d’altitude. Ces deux lacs ne perdent leur glace qu’au milieu de l’année. Vous les rencontrerez tout proche du lac cornu.

Description

La randonnée du lac cornu et des lacs noirs se déroule sur un sentier fermé de 11 km de longueur. La difficulté pour ce parcours est moyenne, pas particulièrement d’horribles choses à vivre pour un débutant. Entre 2276 m de point le plus bas et 2540 m de point le plus haut, le dénivelé cumulé pour ce parcours est d’environ 760 m. Durant votre randonnée, vous aurez à profiter du calme du coin et de la bouffée d’air pur qu’elle offre. Le triomphe à remporter pour des randonneurs compétitifs, c’est de parcourir ce tronçon en moins de 4 h 15 min  

De façon plus objective, le chrono est réparti comme suit 1 heure 45 min pour le lac Cornu et 2 heures 30 min pour les lacs noirs.

Comment y accéder ?

La randonnée débute à partir de la gare de Planpraz, un point joignable par une télécabine que le randonneur peut prendre depuis Chamonix. Si le randonneur se sent capable, il peut atteindre la gare à la marche en défiant près de 1000 m de dénivelé positif sur 1 km de distance. En rappel, la télécabine est payante.

Montée et descente du parcours

Sur ce parcours, votre premier objectif est d’atteindre le lac Cornu. Pour cela, quittant de la gare prenez la piste qui mène jusqu’au télésiège de la parsa. Au petit carrefour qui va suivre, prenez la direction la Flégère puis suivez simplement la direction du Lac cornu. Vous allez rencontrer un peu plus devant, un gros bloc de rocher, une gorge sous l’aiguille de Charlanon jusqu’à atteindre un cairn et un panneau de la réserve. Vous êtes là au col cornu à 2414 m d’altitude.

Le balisage qui y est placé pourra vous permettre de rejoindre le lac cornu. Après un temps de relaxation, revenez sur vos pas pour regagner le col cornu. Suivez ensuite les balises qui indiquent un chemin surplombant le lac cornu. Vous atteindrez le col de la Glière (2461 m d’altitude) et plus devant, les fameux lacs noirs. Pour votre retour, refaites juste le même chemin.

Autre point fabuleux de Chamonix : La mer de Glace

Ne manquez pas de vivre une expérience inouïe pendant que vous êtes à Chamonix. Cette plus grande étendue de glaces de toute la France vous réserve des secrets cachés. Elle est située à plus de 2100 m d’altitude et couvre une superficie d’environ 40 km². Il peut atteindre plus de 300 m d’épaisseur à certains endroits. Il se rejoint grâce au train crémaillère de Montenvers.

En plus de sa magie, vous aurez à y découvrir :

La grotte de glace

Œuvre artificielle, la grotte de glace pointe son nez une fois que vous êtes descendu du train. Elle a été réalisée pour permettre aux visiteurs d’aller au cœur de la glace. 

Le glaciorum

Cet espace culturel vous aidera à percer tous les mystères autour de la mer de Glace. Adapté à tous les âges, il vous donnera le goût de protéger l’environnement.

 

Conclusion. 

Émerveillement, surprise, liberté, calme, bien-être sont autant de choses que vous réserve la vallée de Chamonix. Faites-y un tour, vous n’allez pas être déçu.