6pLbe9TIew5RXPESajBT

Jeûne hydrique : ce qu’il faut savoir

Depuis quelques années, plusieurs personnes ont compris l’importance d’éviter de prendre assez de calories. C’est d’ailleurs pourquoi vous constatez qu’il y a plusieurs adeptes de jeûne aujourd’hui dans le monde. Dans le temps, c’était une pratique qui concernait beaucoup plus les femmes. Ce n’est plus le cas aujourd’hui, car même les hommes ont pris la main. 

Parmi les multiples jeûnes qui prennent le vent en poupe de nos jours, il y a le jeûne intermittent. Ce dernier est également connu sous le nom de fasting. Il est en effet question d’alterner des phases courtes de prise alimentaire et des moments de jeûne. Les personnes qui souhaitent stimuler leur métabolisme et mincir en sont fans aujourd’hui. 

Force est tout de même de constater que ces derniers temps, il y a un nouveau programme qui bat de l’aile. Il s’agit du jeûne hydrique. C’est ce dernier qui va nous intéresser tout au long de ce guide. Découvrons donc ce programme minceur qui séduit un grand nombre de personnes. 

Présentation du jeûne hydrique

Le jeûne hydrique consiste en un programme minceur qui demande d’arrêter volontairement de manger pendant un certain moment. Pendant cette période, il est question d’éliminer tous les aliments solides de votre alimentation. L’eau va donc être votre seul aliment. 

C’est une diète qui peut se poursuivre pendant 24 heures, 2 ou 3 jours consécutifs. Il y a même des adeptes qui sont capables de faire 21 jours de jeûne hydrique. Pour certains il s’agit d’une véritable cure, mais pour d’autres c’est un simple repos digestif. Une chose est certaine, c’est un programme qui vous permet de profiter sur le plan sanitaire. 

Il vous permet de nettoyer l’organisme, de récupérer de l’énergie et même de perdre quelques kilos en plus. La bonne nouvelle avec cette pratique, c’est qu’il est possible de la faire en groupe. Ce qui permet d’avoir une certaine motivation et un soutien moral. C’est surtout le cas pour ceux qui souhaitent le faire pour plusieurs jours. En plus de cela, il est question de faire certaines activités pour réussir à combattre la sensation de faim. 

Quel est le principe du jeûne hydrique ?

Comme vous pouvez l’imaginer à travers sa dénomination, c’est un programme qui demande de ne plus manger aucun aliment solide. Durant la période déterminée, vous ne pouvez consommer que des aliments liquides. Pour être plus simple, c’est un jeûne qui n’autorise que de l’eau. 

Il est tout de même important de savoir qu’avec ce jeûne, vous êtes totalement libre. Vous pouvez choisir d’établir votre propre programme tout en vous permettant de certains écarts. 

Il est recommandé de consommer environ 2 à 3 litres d’eau pendant la période définie. Mais un adepte peut également décider d’ajouter des tisanes ou des fruits riches en eau tels que le melon ou la pastèque. Il est également possible de boire de la tisane pour stimuler les organes émonctoires, des bouillons de légumes pour faire le plein des minéraux. 

Il est aussi possible de consommer des légumes frais et des fruits dans le cas où vous n’arrivez pas à tenir le coup. Sachez qu’il s’agit d’un programme qui n’est pas toujours facile à suivre. C’est pourquoi il est mieux de vous faire accompagner par un spécialiste. Vous pouvez également choisir d’acheter des livres pédagogiques et pratiques. Il est beaucoup plus facile de le faire en groupe de pratiquants. 

Combien de temps un jeune hydrique ?

Il faut savoir que vous pouvez choisir de faire ce jeûne en un jour ou encore en plusieurs. Tout dépend de l’objectif que vous pouvez atteindre. Voici donc le nombre de jours que vous pouvez choisir pour profiter de ce programme assez bénéfique. 

Jeûne hydrique 24 h

Vous pouvez choisir de faire ce jeûne pendant 24 heures. C’est-à-dire du soir au soir. C’est à vous de choisir l’heure à laquelle vous allez commencer. Ceux qui se penchent ici le font généralement en guise de repos digestif. Ce qui permet de donner de l’énergie aux systèmes physiologiques qui en ont vraiment besoin. 

Vous pouvez le faire jusqu’à 4 fois par mois. Ceci permet d’éliminer les petits excès. Ce qui vous garantit une santé de fer. 

Jeûne hydrique 3 jours

Vous pouvez aussi choisir de faire ce jeûne pendant 2 ou trois jours. Les personnes qui optent pour un programme pareil veulent généralement débarrasser l’organisme de l’excès de sucre. Vous pouvez donc comprendre que c’est un remède naturel pour préserver le cœur et éviter des maladies telles que le diabète. Vous pouvez le faire une fois par mois. 

Jeûne hydrique 6 jours

C’est un programme que vous pouvez également faire pendant 5 à 6 jours consécutifs. Il faut tout de même noter qu’il faut déjà être un bon adepte pour pouvoir supporter cela. Sachez tout de même que cela est très bénéfique, car vous allez enclencher un travail de régénération au sein de votre organisme. C’est peut-être une solution pour ceux et celles qui souhaitent avoir une très belle peau. 

Jeûne hydrique 7 jours

C’est à partir de ce niveau que vous pouvez profiter de ce régime pour perdre du poids. Une chose est certaine, si vous pouvez faire 3 jours, c’est que vous pouvez faire 7 et plus. Il est vrai que cela va être assez difficile au début, mais cherchez juste des moyens de motivation. 

Vous allez vous rendre compte que vous allez réellement profiter de cette méthode. Il est tout de même important de savoir que dans le cas d’une maladie grave, il est mieux d’avoir l’avis de votre médecin. Surtout pour ceux qui connaissent des problèmes de détox. Ne commencez jamais par ce niveau sans avoir essayé de le faire en 3 jours. 

Jeûne hydrique 8 jours

À partir de ce niveau, vous allez commencer à ressentir les bienfaits de ce programme. Après le troisième jour, vous allez subitement vous sentir remplir d’énergie. Ce programme est également destiné à ceux qui souhaitent brûler rapidement des calories tout en activant une régénération cellulaire. 

Jeûne hydrique 2 semaines – jeune hydrique 14 jours

À partir de 14 jours de jeûne hydrique, vous n’allez plus seulement perdre du poids, mais c’est également une manière de combattre les migraines. Vous pouvez en être certain. Plusieurs adeptes ont témoigné de ces résultats. Si vous connaissez donc régulièrement des migraines, voici une méthode qui peut vous être utile. 

La bonne nouvelle, c’est que les migraines ne disparaissent pas seulement pour un bout de temps, mais pour toujours. Même pendant les menstruations, les femmes ne vont plus connaître ce problème. Certes il est assez difficile d’y parvenir, mais avec assez de motivation, vous allez sourire à la fin. 

Jeûne hydrique 21 jours

À ce niveau, vous êtes dans un jeûne hydrique à long terme. Les personnes qui arrivent à ce niveau veulent généralement sortir du burn-out. En effet, en trois semaines de jeûne hydrique vous pouvez perdre environ 10 kg.

C’est aussi l’occasion de lutter contre la douleur. Dès la fin de ce programme, vous allez ressentir une véritable transformation de votre personne. Si vous êtes en situation de surpoids et que vous êtes gêné, voici certainement la solution. 

Le jeûne hydrique, pour qui ?

Le jeûne hydrique peut être fait par tout le monde. Mais il s’adresse particulièrement aux personnes qui souffrent de troubles métaboliques. C’est par exemple le cas d’un taux de cholestérol élevé, de l’obésité, du diabète de type 2, de l’hypertension artérielle et autres. 

Il est tout de même important de savoir que selon l’avis de certains adeptes, ce régime est également capable d’aider les personnes qui souffrent de douleurs articulaires et musculaires d’origine inflammatoire. Ce dernier peut également vous servir dans le cas où vous souffrez des allergies. Pendant que vous jeûnez, les cellules du poumon vont se vider de leur histamine. 

Il s’agit en effet de la substance qui est responsable des réactions allergiques. Le programme peut également vous aider à calmer des pathologies telles que la sinusite, la bronchite et la rhinite.  

Quels sont les bienfaits du jeune hydrique ?

Si un tel programme est assez populaire aujourd’hui, c’est certainement parce qu’il présente assez d’avantages. C’est d’ailleurs ce que soutient la naturopathie. Voici donc tout ce dont vous pouvez bénéficier en suivant ce programme alimentaire.

Le jeûne hydrique permet de perdre le poids

Comme tous les jeûnes, il faut vous attendre à un excellent résultat en suivant le jeûne hydrique. Ce dernier permet en effet de perdre le poids sans avoir à stresser. En effet, il permet de brûler les calories beaucoup plus rapidement. Pendant que vous pratiquez, l’organisme va puiser dans les réserves de sucres pour brûler les graisses stockées. C’est un programme minceur par excellence. 

Le jeûne hydrique aide au bon fonctionnement du système digestif

Un premier atout de ce jeûne, c’est qu’il permet de mettre le système digestif au repos. De cette façon, le corps va facilement drainer les toxines. Ce qui vous aide donc à prévenir et à éviter certaines maladies. En plus de cela, vous avez également un regain d’énergie. 

En effet, pendant cette période, le système digestif est moins sollicité. La digestion ne va donc pas consommer assez d’énergie. Cette dernière n’étant plus concentrée à la transformation des aliments va être utilisée ailleurs. 

Le jeûne hydrique permet de réparer la flore et la muqueuse intestinale

L’intestin constitue 80 % de votre système immunitaire. C’est pourquoi il est conseillé d’en prendre sérieusement soin. Voici donc un autre point très important du jeune hydrique. Il permet en effet la réparation de la flore et de la muqueuse intestinale. 

Ce qui permet à l’organisme de développer ses défenses immunitaires beaucoup plus rapidement. D’un autre côté, vous avez là une bonne manière de permettre aux cellules intestinales de se renouveler. Ce qui constitue une bonne protection contre les microbes et les virus. 

Le jeûne hydrique améliore la santé mentale

Même sur le cadre psychique, vous allez profiter de cette diète. En effet, elle améliore l’humeur tout en favorisant le bien-être chez le pratiquant. Vous allez donc facilement retrouver des idées claires en le pratiquant. 

D’un autre côté, il est aussi important de savoir que ce jeûne améliore votre concentration et votre mémoire. Vous allez d’ailleurs vous rendre compte que votre créativité va nettement augmenter à la fin de votre programme. C’est pourquoi vous allez vous rendre comptent que plusieurs adeptes déclarent se sentir mieux à la fin du programme. 

Le jeûne hydrique ne coûte pas cher

Une autre bonne nouvelle avec ce régime, c’est que vous n’avez pas du tout besoin de dépenser assez d’argent pour vous lancer. Bien au contraire, vous allez, vous retrouver en train de faire des épargnes, car vous n’avez plus de viandes, ni d’alcool à acheter. Vous pouvez donc comprendre qu’il n’est pas seulement utile pour votre santé. C’est également une bonne manière de manager son portefeuille. 

Comment faire un jeune hydrique ?

Si vous souhaitez profiter de cette diète, il est important de ne pas y aller les yeux fermés. En effet, comme tout programme alimentaire, il est important de savoir comment s’y prendre. Vous devez suivre trois étapes importantes pour bénéficier du jeûne hydrique. 

La phase de préparation

Cette phase est également connue sous le nom de descente alimentaire. Le but de cette dernière est de permettre au corps de s’habituer au manque de nourriture solide. C’est pourquoi il est conseillé de réduire votre apport en nourriture quelques jours avant le début. 

À moins trois jours, vous devez commencer par arrêter le sucre, la farine, l’alcool et la viande rouge.  Vous devez également diminuer la consommation des féculents et dites au revoir aux stimulants. Deux jours avant de lancer votre jeûne, vous devez complètement arrêter de consommer les féculents et les légumineuses. Vous devez vous tourner vers des protéines légères tels que le poisson, le soja et la volaille. 

Vous pouvez également consommer des légumes vapeur avec un filet d’huile. Le jour avant le début, vous devez arrêter les protéines, les légumes entiers. Vous ne pouvez désormais consommer que des soupes et jus de légumes sans fruits. 

La période du jeûne hydrique

Il est important de savoir que les trois premiers jours vont être les plus difficiles. Mais dès lors que vous avez passé ce stade, vous allez vous accommoder beaucoup plus rapidement. Sachez tout de même que vous avez l’obligation de vous aménager si vous ne comptez pas connaître des problèmes de santé. 

Si possible, vous devez prendre quelques jours de vacances ou alors vous déplacer. Il est en effet très important de vous reposer pendant cette période. S’il est possible de faire du sport avec d’autres diètes, cela n’est pas du tout recommandé ici. 

N’oubliez surtout pas de boire énormément d’eau pendant votre jeûne. Que ce soit de l’eau ou des tisanes. C’est pourquoi il est important de vous balader avec une gourde. Cette dernière vous aide à être motivé.

Que manger après un jeune hydrique ?

Lorsque vous avez terminé votre jeûne hydrique, il est important de ne pas du tout le gâcher. Ne plongez donc pas rapidement sur votre ancienne alimentation. Il est plutôt conseillé de réintroduire petit à petit les différents aliments solides. 

Vous pouvez par exemple commencer par des jus et des soupes le premier jour après la diète. Le jour suivant, vous pouvez passer aux céréales et aux légumes vapeur. Vous pouvez donc suivre ce rythme durant la suite de la semaine, jusqu’à retrouver votre alimentation habituelle. Le plus important ici est de ne pas y aller très vite.

Que boire pendant un jeune hydrique ?

Comme cela a été dit plus haut, il est assez conseillé de boire assez pendant la période du jeûne hydrique. Le faire vous permet en effet d’hydrater le corps. Ce qui est d’ailleurs l’objectif principal de la diète. Le fait de boire assez vous permet également d’éviter des malaises et d’avoir une sensation de satiété. 

D’un autre côté, c’est également une très bonne manière d’éliminer les toxines et les déchets qui sont généralement présents au niveau des reins et des intestins. L’eau est la première boisson que vous devez avoir pendant votre programme. Il est conseillé de boire au moins 3 litres d’eau par jour. 

À Côté de cela, vous pouvez aussi consommer du thé et des infusions diurétiques. Il est surtout important de savoir que vous devez impérativement éviter toute boisson sucrée. Vous avez également la possibilité de consommer des bouillons de légumes. Ces derniers vous permettent d’ailleurs d’éviter une carence en nutriments durant la diète. 

Sachez tout de même que vos bouillons de soupe ne doivent pas du tout être assaisonnés. Il faut donc éviter d’utiliser de l’huile, du sel et des épices. Voilà ce que vous pouvez prendre comme boisson pendant ce régime. 

Quels sont les risques du jeûne hydrique ?

Comme toute chose, le jeûne hydrique peut également avoir un mauvais côté pour plusieurs personnes. C’est d’ailleurs pourquoi il est important d’avoir l’avais de votre médecin avant de vous lancer. En effet, c’est un programme qui peut également être très violent pour l’organisme. 

Pour vous engager, il faut également de la motivation. Mais en plus de cela, vous devez être en bonne santé et posséder tous vos moyens. C’est pourquoi c’est une méthode qui n’est pas du tout conseillée aux femmes enceintes et qui allaitent. Si vous souffrez également du diabète de type 1, vous ne pouvez pas du tout suivre ce programme. 

D’un autre côté, si vous souffrez de maladies chroniques ou de pathologies saisonnières, le régime hydrique n’est pas du tout recommandé pour vous. Dans le cas où vous devez lancer une activité physique intense, il est important de savoir que le régime n’est pas fait pour vous. 

Il faut également éviter de vous lancer lorsque vous vous sentez fatigué. En effet, il y a un fort déficit de calories pendant que vous le pratiquez. Enfin, c’est un jeûne qui n’est pas du tout conseillé aux personnes qui souffrent de carences alimentaires. 

Les effets secondaires du jeûne hydrique

Vous vous demandez certainement si vous pouvez connaître des effets secondaires lorsque vous suivez ce programme. Selon plusieurs naturopathes, vous pouvez être sujet à la faim au début du programme. Sachez tout de même que cette dernière va disparaître avec le temps. 

D’un autre côté, le régime peut également provoquer des insomnies et quelques malaises. Surtout pour les personnes qui pensent qu’elles s’infligent une punition en le suivant. C’est pourquoi il est important de vous faire suivre par un spécialiste ou de vous lancer avec des groupes de pratiquants. Pensez également à faire des activités qui vous aident à éviter de subir la famine. 

La perte de muscle

Si vous êtes un amateur de la musculature, vous allez également avoir des problèmes avec ce régime. En effet, il est parfois responsable d’une perte de muscle considérable. Dans un cadre de vie normal, vous évitez souvent de puiser dans les muscles comme source d’énergie. 

Mais lorsque vous pratiquez ce régime, le corps n’a parfois pas le choix. En effet le corps a des besoins réguliers pour réparer et construire de nouveaux tissus. Vus que vous allez arrêter de consommer des aliments qui lui sont utiles pour cela, il va être obligé d’aller puiser dans les muscles. 

Ce qui peut donc très vite vous faire perdre tout votre effort de musculation. Vous ne devez donc pas opter pour ce jeûne à plus de 72 heures. Surtout si vous tenez fermement à votre belle silhouette. 

Combien de kilos peut-on perdre avec le jeune hydrique ?

Ce régime est sans aucun doute celui que vous devez suivre lorsque vous avez besoin de perdre rapidement du poids. Il vous permet de perdre près de 10 kilogrammes en seulement un mois. Il faut tout de même y aller doucement, car le fait de perdre rapidement peut également être une ouverture de problèmes dans le futur. 

 

Conclusion

Vous êtes désormais suffisamment outillé en ce qui concerne le jeûne hydrique. Chaque personne qui veut se lancer sait désormais à quoi s’attendre. Vous avez la possibilité de consulter les avis de plusieurs adeptes de ce régime en ligne. Vous allez constater qu’il a changé la vie de plusieurs personnes. 

Il est tout de même important de ne pas être trop zélé lorsque vous suivez un programme pareil. Il est en effet très rapide, si vous ne vous aménagez donc pas bien, vous pouvez courir le risque d’avoir l’effet yoyo. C’est pourquoi il est conseillé de faire attention lorsque vous réintégrez les aliments à la fin de votre programme. 

Tout compte fait, tant que vous avez l’avis de votre médecin et que vous avez un guide, vous pouvez profiter des bienfaits de ce régime.