Quels sont les véritables dangers du CBD ?

Quels sont les véritables dangers du CBD ?

Le cannabidiol ou CBD est extrait du cannabis, dont il tire aussi en toute logique (pour la plupart des personnes) une réputation naturellement sulfureuse. Cependant, les avancées de la science soulignent bien depuis longtemps que chaque molécule et chaque principe actif dans les plantes possèdent des propriétés spécifiques. Les dangers liés à la dépendance entraînée par le cannabis sont-ils aussi le fait du CBD ? Que faut-il savoir sur les effets du cannabidiol sur les personnes qui en consomment ? Découvrez l’essentiel des questions importantes sur ce sujet dans cet article.

La consommation du CBD : risque de psychoactivité ?

On désigne par agent psychoactif les substances dont la consommation ou l’absorption engendrent des effets directs sur l’esprit et le mental. La conscience, la perception de la réalité ou l’humeur sont donc influencées par ces éléments, comme c’est le cas du cannabis. Le CBD agit également sur l’activité mentale, mais le point important est de préciser ici que cela n’est pas à comparer avec les effets du cannabis. Pour l’expliquer, il est possible de comparer les effets de la consommation du CBD avec ceux qu’entraînerait une absorption de café par exemple. La perception et l’état de conscience de l’individu ne sont pas altérés. Il en ressort juste une sensation d’apaisement ou parfois de somnolence. L’individu conserve un parfait contrôle de sa perception et de ses décisions. Le cannabidiol active en réalité les récepteurs de sérotonine. Cette hormone est appelée « hormone du bonheur » en raison de l’effet bienfaisant qu’elle créé.

En définitive, si la molécule du CBD agit bien sur l’organisme, son effet n’est en réalité pas similaire à celui du THC, molécule psychoactive et addictive du chanvre.

Le CBD est-il toxique ?

Les substances considérées comme toxiques sont celles qui ont un effet jugé nocif ou dangereux sur l’organisme. Le THC, à l’instar de certains poisons, affecte par exemple négativement l’individu qui le consomme. Le CBD quant à lui n’est pas connu pour engendrer des effets néfastes. Qu’elle soit consommée sous forme de crème, d’infusion ou d’huile CBD ou sous les nombreuses formes disponibles aujourd’hui sur les sites spécialisés comme Weed Side Story, cette molécule ne présente aucun niveau de toxicité. Bien sûr, comme pour la plupart des molécules et même pour la majorité des aliments bénéfiques pour l’organisme, tout excès peut entraîner des effets indésirables. Cela relève plus de l’excès que la nature toxique de l’élément ingéré. Tout surdosage abusif dans la consommation du CBD est donc à proscrire.

Le danger de la dépendance

La dépendance engendrée par la consommation du cannabis se manifeste par une incapacité de l’individu à arrêter d’absorber ou de fumer les extraits de la plante. Les substances psychoactives créent facilement une forte dépendance à la consommation, et un attachement aux différents effets euphoriques relatifs. Les récepteurs de l’organisme qui sont concernés deviennent au fil du temps de moins en moins sensibles aux effets planants liés à la consommation de la substance concernée. Le résultat est que l’individu en consomme toujours de plus en plus pour ressentir les mêmes effets euphorisants. Le système nerveux est altéré, et la dépendance est créée. Ceci concerne le cannabis ou le THC qu’il contient.

Pour le cas du cannabidiol, les réactions du corps sont totalement différentes. Les récepteurs de l’organisme ne se trouvent pas affectés par l’absorption du cannabidiol. Aucune dépendance n’est créée, et il n’y a pas d’accoutumance. À la différence du THC qui agit directement sur la production de la dopamine et qui entraîne donc un sentiment d’euphorie, le CBD aide à la libération de la sérotonine. Il en découle juste une sensation d’apaisement qui n’est pas addictive et qui ne créer aucune dépendance.

Le danger lié à la qualité des produits à base de CBD

Le CBD sous ses différentes formes est un produit de plus en plus connu et apprécié. Paradoxalement, le danger ne vient pas du produit en lui-même, mais de la mauvaise qualité et des contrefaçons. Les consommateurs doivent s’assurer que les produits qu’ils achètent sont d’excellente qualité. La première chose à faire est de miser sur des plateformes spécialisées. Faire le choix d’un vendeur occasionnel ou d’une petite annonce pour s’approvisionner en huile de CBD sera par exemple complètement hasardeux.

Des points simples peuvent vous aider à vérifier si votre CBD est de qualité. Cela inclut l’origine du produit, ainsi que certaines données sur les procédés de fabrication du produit. Il faut également vérifier la teneur en CBD du produit. Pour les sites de e-commerce, les avis des consommateurs peuvent également participer à vous rassurer quant à la qualité des produits.

Dans la pratique, le CBD qui provient de la culture du chanvre biologique est un des produits les plus recommandés. Pour ce qui concerne le processus de fabrication, il faut savoir que l’extraction réalisée par le gaz carbonique est un des meilleurs pour assurer une bonne pureté cannabidiol.